Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla

& Etcetera

  • 1
  • +
34,00€
Remove

Wolfgang Tillmans

String

13 septembre — 25 octobre 2008

Vous êtes libres d’utiliser vos yeux et d’attribuer des valeurs aux choses comme vous le souhaitez. Les yeux sont un formidable outil subversif, car ils ne peuvent être contrôlés, s restent libres quand ils sont utilisés librement.
Wolfgang Tillmans

 

Chantal Crousel est heureuse d’annoncer la première exposition personnelle de Wolfgang Tillmans à Paris depuis son exposition très remarquée, Vue d'en haut, au Palais de Tokyo en 2002.  

Chaque exposition personnelle de Wolfgang Tillmans constitue un univers en soi ; elle reflète son monde, ici et maintenant.  

Les images représentent des réalités actuelles : un garçon qui dort dans un parc ; un coiffeur dans son salon de coiffure militaire ; un détail d’une plante et une fenêtre ; un iceberg ; des explorations de formes, de couleurs et de mouvements réalisées à la chambre noire. Assemblées au mur en constellations, ces images dialoguent et se frottent aux divers documents réunis et arrangés sur les tables : articles de journaux, objets récoltés, photocopies, photographies de l’artiste. Ces tables objets constituent autant de pièces sculpturales.  

L’exposition crée une situation englobante conduisant le regardeur à réfléchir aux détails du quotidien et aux grandes questions auxquelles nous sommes confrontés dans notre expérience de la vie, et qui impliquent à la fois des vérités et des fictions, de la couleur et du noir et blanc. Il en résulte une expérience de la beauté, de la vulnérabilité et un état de conscience.

Pour l’espace principal de la galerie, Wolfgang Tillmans a sélectionné un large choix de récents c-prints grand format issus de plusieurs techniques, parmi lesquelles certains réalisés à partir de photocopies de photographies prises par l’artiste (An der Isar I, 2008). Depuis la fin des années 80, Wolfgang Tillmans utilise le photocopieur comme un outil permettant d’effectuer des agrandissements éphémères et économiques.

Le projet des tables a été inspiré par un fait qui caractérise notre époque : les conflits et problèmes sont engendrés par des personnes qui pensent détenir des vérités absolues. Alors que dans les années 90 on acceptait de manière pragmatique la relativité, ces dernières années, le discours politique a été dominé par les voix autoritaires de l’intolérance religieuse et par des positions idéologiques. Cela ressemble à une prise d’otage du monde par une minorité dogmatique, tandis que ceux qui préfèrent voir les choses de manière relative et indépendante sont forcés de les regarder avec une impuissante incrédulité. WT

L’autre salle de la galerie réunit plusieurs pièces d’une série débutée récemment : les Lighter. Il s’agit d’œuvres tridimensionnelles, uniques, réalisées à partir de c-prints.

Introduisant du son et du mouvement dans l’exposition, la vidéo Peas, 2003, projette celle-ci dans une nouvelle direction ; elle met l’accent sur le sentiment constant d’être vivant.

Wolfgang Tillmans est né en 1968 à Remscheid, Allemagne. Il vit et travaille à Londres.

Exposition récentes :
Lighter, 21 mars – 31 août, 2008, Hamburger Bahnhof, Berlin. À cette occasion, le catalogue Lighter a été publié par Hatje Cantz (disponible à la galerie).
55th Carnegie International, 3 mai, 2008 – 11 janvier, 2009, Carnegie Museum of Art, Pittsburgh, USA ; Collection display, British Art 1900 – 2008, 30 mai  – 31 août, 2008, Tate Britain, Londres ; Street & Studio: An Urban History of Photography , Tate Modern et Museum Folkwang, Essen ; Tegenwoordigheid van Geest: Choices from the Collection by Wolfgang Tillmans, 20 juin – 30 septembre, 2008, Stedelijk Museum, Amsterdam ; Just different!, 14 juin – 21 septembre, 2008, Cobra Museum, Amstelveen.

plus

Sélection de vues

Autres expositions

Toutes nos expositions

Exposition de groupe

ReCycle

10 mars — 21 avril 2018


Exposition de groupe

ETHER

15 octobre — 19 novembre 2016

Voir plus