Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla

& Etcetera

  • 1
  • +
34,00€
Remove

Melik Ohanian

(M)UT(E)OPIA

9 septembre — 14 octobre 2006

Pour sa deuxième exposition personnelle à la Galerie Chantal Crousel, Melik Ohanian inscrit une série d’œuvres récentes (2005-2006) dans des espaces modulés en une succession d’ambiances qui accueillent des projections vidéo, des néons, des sculptures, des photographies et impliquent le visiteur en un rapport étroit.

Basé sur le temps, l’intervalle ou encore la continuité et la discontinuité, son travail met en question les notions de territoires et d’identité et propose d’autres hypothèses tant géographiques que politiques.

Gradient _ 2005
Impressions ( dégradé du noir au blanc ) collées au mur. Dimensions variables.

Cette action générique matérialise une portion d’espace par un simple dégradé (ici, du Noir au Blanc).

WORD(S) _ 2006
Néons blanc, transformateur. Dimensions variables.

Série de mot en néons comportant des contradictions implicites.

Concrete Tears _ 2005
Béton et fil de nylon. Dimensions variables selon l’espace.

Littéralement traduit de l’anglais par « larmes de béton », cet ensemble de « larmes » forme des passages qui ponctuent l’espace.

Hidden _ 2005
Ecran 250x150 cm, vidéoprojection DVcam sur DVD, encodage, ordinateur PC et moniteur informatique, durée 60mn.

Ce plan fixe d’un coucher de soleil sur un champ de pétrole à Floresville au Texas a été tourné en plan séquence. Il contient en réalité, à l’intérieur de son encodage numérique, une autre image invisible dans l’exposition. Un ordinateur nous révèle en temps réel, la partition cryptographiée de la réalité numérique de l’image visible. Basée sur la stéganographie (procédé de cryptographie révélé après le 11 Septembre, à propos des échanges codés sur internet du groupe Al Qaida), la projection ne nous donne accès qu’à une partie visible de ce film. La partie invisible est diffusée simultanément dans un autre lieu d’exposition (De Appel, Amsterdam*).

Selected Recordings _
Lambda prints, 124 x 200 cm.

Appartenant à une série continue dans le temps, chaque Selected Recording s'identifie par un numéro. Chaque image est unique et identique en dimensions. Aucune information géographique ou temporelle ne renseigne ces images.

Invisible Film _ 2005
Vidéoprojection HDcam sur DVD, son Surround 5.1, moniteur avec sous-titres du film original, durée 90mn.

Projection 35mm d’une copie originale du film Punishment Park de Peter Watkins sur le lieu où le film a été tourné en 1971. La projection a été faite en temps réel à la nuit tombante, et sans écran dans le désert de El Mirage en Californie. Interrogeant de manière troublante la question du genre documentaire et de la fiction, Punishment Park est un film politique qui a été censuré pendant 25 ans aux Etats Unis.

Seven Minute Before, partition _ 2004
Impression couleur sur adhésif mat monté sur chassis, 150 x 210 cm, film 3D durée 4 minutes.

Ce dispositif évoque à la manière d’une « onde de choc », Seven Minutes Before. Ce film sur sept écrans, montré à la Biennale de Lyon en 2004 est actuellement projeté à Amsterdam (Imagine IC, jusqu’au 5 novembre). Cette partition retranscrit les trajectoires du déplacement (durée, évènements…) des sept caméras qui ont filmé simultanément en plan séquence pendant 21 mn le scénario joué dans la vallée du Vercors. Elle est transposée ici dans deux modes de représentation -2D/3D – et tente de produire la représentation d’un espace temps.

Half Mast White Flag _ 2005
Drapeau blanc du Texas mis en berne, mât.

Réalisé en novembre 2005 lors d’une résidence à ArtPace San Antonio, ce drapeau blanc du Texas mis en berne est installé à l’extérieur de la galerie. Lors de sa première présentation au Texas le mât commençait à l’intérieur du musée et traversait le toit pour finir sur la terrasse du lieu d’exposition

plus

Sélection de vues

Autres expositions

Toutes nos expositions

Exposition de groupe

ETHER

15 octobre — 19 novembre 2016


Melik Ohanian

Stutttering

12 décembre 2014 — 7 février 2015

Voir plus