Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla

& Etcetera

  • 1
  • +
34,00€
Remove

Rirkrit Tiravanija

Dom-Ino

12 septembre — 31 octobre 1998

La salle de jeux

Evocation du Café “d’immigrés”, où se retrouvent les personnes pour le plaisir/besoin  de la rencontre, autour de la télé, des jeux, ou des expériences vécues.Sur place, différents jeux (domino, cartes, backgammon) et des boissons ainsi qu’un magnétoscope seront à la disposition des visiteurs.
Les visiteurs sont invités à apporter quelque chose qu’ils ont envie de communiquer ou de partager avec les autres.

Cinéma de ville

Au sous-sol de la galerie, Rirkrit Tiravanija nous prend pour complice un jour de soleil où il fait trop beau pour rester à l’intérieur. Un point de la ville devient un lieu privé de rencontre, spontanément.  

Dom-Ino

Les architectures des stades deviennent dénuées de sens, une fois les manifestations sportives passées. Sans spectateurs sur les gradins, elles ne sont que coquilles vides. Les spectateurs sur les gradins forment une masse dont l’individualité de chacun est entièrement dirigée par le spectacle au centre du terrain.

Rirkrit Tiravanija choisit d’installer une réplique du projet Dom-Ino (1915) de le Corbusier au centre d’une évocation du stade. Et invite les visiteurs à investir les 2 plateformes de l’habitat - rez-de-chaussée et 1er étage - Ainsi, le spectateur devient acteur et créateur de son propre milieu, en interaction avec ses voisins.

Il trouvera une caméra vidéo, une chaîne hi-fi, lecteur de CD, un moniteur de télé, un réchaud à gaz pour cuisiner, des coussins, des matelas. Les visiteurs sont invités à apporter quelque chose qu’ils ont envie de communiquer ou de partager avec les autres.

Un enregistrement vidéo témoignera des rencontres et des activités qui se succéderont pendant toute la durée de l’exposition.


Des flyers et des posters dans les rues et les lieux publics inviteront les passants à se joindre à la “démonstration”.

 

plus

Sélection de vues

Autres expositions

Toutes nos expositions
Voir plus