Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla

& Etcetera

  • 1
  • +
34,00€
Remove

Melik Ohanian

Their Eyes Were Watching

Magasins Généraux, Pantin, France
12 — 13 juillet 2018 — 21:00

Melik Ohanian, Their Eyes Were Watching (still), 2018, installation vidéo, 11 écrans, durée : 90 min – Courtesy de l'artiste et de la Galerie Chantal Crousel, Paris © Melik Ohanian / ADAGP Paris (2018)

Magasins Généraux, Pantin, France
Projection le 12 juillet 2018 – 21h

L’œuvre de Melik Ohanian Their Eyes Were Watching (2018) est projetée pour la première fois au bord du canal de l’Ourcq, à Pantin. Une installation publique composée d’écrans led de grand format, disposés en extérieur sur la rive face à la Place de la Pointe, diffuse en simultané les regards des joueurs de l’équipe de France, revoyant l’intégralité la finale de la Coupe du Monde 1998.

Their Eyes Were Watching interroge la réalité historique et la portée sociologique de la victoire de l’équipe de France en 1998, au travers le statut de sa propre image. Cette œuvre est envisagée comme espace de transition, une résistance du passage de l’image au statut de l’archive.

Si la commémoration ravive et propose de revivre des instants passés, Their Eyes Were Watching offre d’abord un revoir, une relecture, dans un renversement des rôles. Les acteurs qui ont joué cette finale et permis la concrétisation de cette victoire deviennent dans l’oeuvre spectateur de leur performance, de leur propre spectacle.

L'exposition du film dans le cadre des événements commémoratifs de la célébration de cette victoire contribue pleinement au sujet de l’oeuvre.

Une version courte du film a été projetée sur l’écran géant (68x20m) du Stade U Arena de Nanterre, le 12 juin 2018, à l’occasion du match France 98 qui célébrait les 20 ans de cette victoire historique et qui a rassemblé plus de 40 000 spectateurs.

Le 12 juillet 2018 sur la rive du canal de l’Ourcq, la diffusion de Their Eyes Were Watching, à l'étape de sa réalisation, à la date et à l’heure précise à laquelle s’est déroulée la finale France-Brésil il y a 20 ans, active par le spectacle proposé les dimensions chronologique, sociologique et historique de l’oeuvre.

Filmés en plan séquence sur la durée de l’intégralité de la finale (90mn), les regards de ses acteurs s’alignent en simultané, et deviennent l’objet de leur célébration.


 

Plus d'actualités

Toutes les actualités