Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla

& Etcetera

  • 1
  • +
34,00€
Remove

Willem de Rooij

Prince.sse.s des villes

Palais de Tokyo, Paris, France
21 juin — 8 septembre 2019

Willem de Rooij, Bouquet IX, 2012, vase en céramique blanche, socle, composition florale sphérique de 100 cm, 10 variétés de fleurs blanches, approx. 240 x 100 x 100 cm. Courtesy de l’artiste et de la Galerie Chantal Crousel, Paris.

L'exposition Prince·sse·s des villes est présentée comme une ville imaginaire, multiple et complexe, décloisonnée, bordélique, foudroyante et créative : un laboratoire imprévisible, toujours en mouvement et en (re)construction. Plasticiens, créateurs, fashion designers, bidouilleurs, tatoueurs, musiciens : une cinquantaine d’artistes investiront le Palais de Tokyo et seront présentés sans aucun regroupement géographique, la plupart du temps avec des nouvelles productions et des interventions in situ.

De Rooij a commencé à développer la série des Bouquets en 2002 avec Jeroen de Rijke, qu'il a continué seul après le décès de ce dernier en 2006.

Les seize différents Bouquets existants à ce jour ont été créés à partir d'une image, d'une histoire, d'une ligne directive, d'une courte description — ce matériel étant donné à un fleuriste pour qu'il l'interprête. L'interprétation florale ainsi créée est ensuite décrite par un texte. Ce texte, ainsi que la liste des fleurs, forment finalement la base de l'oeuvre grâce à laquelle la sculpture florale peut être reconstituée à n'importe quel moment. Certains Bouquets ont une connotation politique et sociale claire, d'autres sont simplement formels. Ce qu'ils ont tous en commun, c'est leur capacité à être physiquement absents, à l'image d'un film : si vous ne reconstituez pas l'oeuvre, elle existe uniquement dans l'esprit.

Plus d'informations

Plus d'actualités

Toutes les actualités