Gabriel Orozco

Né à Jalapa, Veracruz, Mexico en 1962.
Vit et travaille entre Tokyo, Mexico City et New York.


Gabriel Orozco s’est imposé dès le début des années 1990 comme l’un des artistes les plus importants de sa génération. En constant déplacement, sans atelier fixe, il rejette les identifications nationales ou régionales, et puise son inspiration dans les différents lieux où il vit et voyage, à travers la photographie, la sculpture, la peinture et la vidéo. 

Comme l’écrit l'historienne et critique d'art Briony Fer : « Les œuvres de Gabriel Orozco s’imprègnent de son lieu de vie ; il utilise des matériaux locaux et fait appel à des savoir-faire artisanaux. Si l’art peut être créé sur place tout en venant d’ailleurs, il devient alors le reflet du dialogue réel ou imaginaire qu'il entretient avec ses origines. Gabriel Orozco continue ainsi d'animer avec précision ces entrelacs de la circonstance et du mouvement. Sa démarche est plus informelle —tendant toujours vers une approche partielle et incomplète — plutôt que vers l’atlas qui implique une documentation systématique du monde des images. Il s'agit de fait d'un carnet de route suivant une vie (la sienne), dont les pages ne renseignent que les conditions circonstancielles d'une existence nourrie par le voyage. La relation qu'entretient son travail avec le lieu reste poreuse et expose un procédé formel aux multiples économies et circuits d'images mondialisés, notamment picturaux ».

Son travail se caractérise par un vif intérêt pour les éléments du paysage urbain et du corps humain. Les incidents du quotidien et du familier, dont la poésie est celle du hasard et du paradoxe, nourrissent son travail.  Les frontières entre l’objet d’art et l’environnement quotidien sont délibérément brouillées, art et réalité volontairement mélangés. Le mouvement, l’expansion, la circularité, l’articulation entre géométrique et organique, sont des constantes qui animent sa recherche plastique depuis plus de vingt ans.

Au sujet de la série récente des Fleurs Fantômes, Briony Fer poursuit : « En 2014, Gabriel Orozco a photographié des fragments du papier peint défraichi du Château de Chaumont-sur-Loire. Il les a reproduits mécaniquement, utilisant une imprimante conçue dans les années 1970 bientôt obsolète, initialement destinée à produire à grande échelle des panneaux publicitaires,à la manière d’une imprimante jet d’encre ancienne. La composition ainsi nommée Fleurs Fantômes comprend des éléments supposés incongrus créant des impressions fugaces et évanescentes. Abîmés par le temps et tachés, des aplats de couleurs rappellent Color Travels Through Flowers (1998) et - de façon plus surprenante et énigmatique - ses graphites qui sont, entre autres, de sombres réceptacles qui laissent passer la lumière. »*

En 2019, Gabriel Orozco a été choisi pour orchestrer la transformation du parc de Chapultepec à Mexico City, centre névralgique à la croisée de l’art, de la culture et de la nature. 

Gabriel Orozco est le lauréat de plusieurs prix tels que le Cultural Achievement Award (2014) et The Americas Society (2014). Il a également été nommé Chevalier des Arts et des Lettres en 2012.

L’œuvre de Gabriel Orozco a notamment fait l’objet d’expositions personnelles majeures : The Noguchi Museum, Long Island City (2019) ; XIII Bienal de la Habana, Museo Nacional de Bellas Artes de La Habana (2019) ; Museum of Contemporary Art Tokyo (2015) ; Aspen Art Museum (2015) ; Moderna Museet, Stockholm (2014) ; Kunsthaus Bregenz (2013) ; Tate Modern, Londres (2011) ; Musée National d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou, Paris (2010) ; Kunstmuseum, Bâle (2010) ; Museum of Modern Art, New York (2009) ; Museo Palacio de Bellas Artes, Mexico (2006) ; Museum Ludwig, Cologne (2006) ; Hirshhorn Museum and Sculpture Garden, Washington (2005) ; Museum of Contemporary Art, Los Angeles (2000) ; Philadelphia Museum of Art (1999) ; Musée d’Art Moderne de Paris (1998), entre autres.

De nombreuses institutions ont également présenté son travail dans le cadre d'expositions de groupe : MCA Chicago (2020) ; MAXXI, Rome (2018) ; Rockbund Art Museum, Shanghai (2018) ; Seattle Art Museum (2017) ; Centre Pompidou — Metz (2017) ; Arsenale, 57ème Biennale de Venise (2017) ; Yokohama Museum of Art (2016) ; Philadelphia Museum of Art (2015) ; 10ème Biennale de Gwangju (2014) ; Guggenheim Museum, New York (2014) ; The Metropolitan Museum of Art, New York City (2011) ; The Power Plant, Toronto (2009) ; Bass Museum of Art, Miami, (2009) ; Fundación PROA, Buenos Aires (2009) ; Magasin 3 Stockholm Konsthall, (2008) ; Istanbul Museum of Modern Art (2009) ; FRAC Ile-de-France — Le Plateau (2008) ; Kunsthalle wien, Vienne (2007) ; The Institute of Contemporary Art, Boston (2006) ; Biennale de Venise, Pavillon Italien (2005) ; Museum Ludwig, Cologne (2005) ; Tate Modern, Londres (2006) ; Documenta 11, Kassel (2002).

Ses œuvres ont notamment rejoint les collections de grands musées tels que Dallas Museum of Art ; FRAC Normandie - Rouen; Carré d'art, Nîmes ; Musée d'art moderne de Paris ; Kunstmuseum Basel ; Musée National d'Art Moderne, Centre Georges Pompidou, Paris ; Museum Of Contemporary Art, Los Angeles ; Museum of Modern Art, New York ; Solomon R. Guggenheim Museum, New York ; San Francisco Museum Of Modern Art ; Whitney Museum, New York ; Colección Jumex, Mexico ; Fondation Louis Vuitton, Paris ; Fundación Botín, Cantabria ; Long Museum West Bund, Shanghai ; The Museum of Fine Arts, Houston.

*Les extraits de texte de Briony Fer sont issus du communiqué de presse écrit à l'occasion de la sixième exposition personnelle de Gabriel Orozco à la galerie Chantal Crousel en 2017.

Sélection d'œuvres

Nos expositions

Personnelles Collectives

Exposition collective

DEMAIN EST LA QUESTION

27 juin — 25 juillet 2020

Voir plus

Expositions extérieures


Gabriel Orozco

Gabriel Orozco: Rotating Objects

17 avril — 11 août 2019
The Nogushi Museum - New York — Etats-Unis


Gabriel Orozco

29 juillet — 18 décembre 2016
Aspen Art Museum - Aspen, Colorado — Etats-Unis


Gabriel Orozco

Fleurs fantômes

11 avril 2014 — 31 décembre 2016
Domaine de Chaumont-sur-Loire - Chaumont-sur-Loire — France


Gabriel Orozco

Gabriel Orozco - Natural Motion

13 juillet — 6 octobre 2013
Kunsthaus Bregenz - Bregenz — Autriche

Voir plus
Voir plus

Envoyer
Annuler